La chef

Portrait de chef : Virginie Martinetti... Une autodidacte des fourneaux

lachef

Une enfance à Megève en Haute-Savoie, la nature, les ballades, les odeurs de la ferme puis une adolescence à Cannes, le luxe, les palaces, les premiers jobs... deux âges deux influences...

Un immense sourire nourrit d’une passion cultivée pour la cuisine. Electron libre, femme résolument moderne et indépendante, Virginie est une autodidacte des fourneaux.

Sous ses airs de douceur c’est un caractère bien trempé qui revendique haut et fort le respect du travail bien fait, l’acharnement à s’en sortir tout seul, coûte que coûte … pour vivre la vie qu’on a voulu...

Virginie Martinetti

La Pescalune a ouvert ses portes le 4 mai 2008. En Janvier 2008, Virginie Martinetti rachète les murs du fleuriste fraîchement retraité du village. 

Quatre mois de travaux où elle retrousse ses manches, truelle et marteau piqueur à la main elle ne recule devant rien.

En Octobre 2009 elle rencontre Philippe Da Silva - Les Gorges de Pennafort à Callas. Un hasard qui tombe à point et lui offre l’opportunité de rencontrer des chefs et d’entamer (hors-saison, durant l‘hiver) une série de stages dans les cuisines de Serge Goulomès au Mas Candille à Mougins, puis l’hiver suivant  à Paris chez William Ledeuil - Ze Kitchen Galery et chez Adeline Grattard - Yam Cha.

« Histoire de partager, de se comparer, de se mesurer, de se dépasser, de voir les tendances, de comprendre ce qui nous lie, et de recommencer plus fort … »

Elle a créé en 2011 un jardin potager bio à deux pas du restaurant duquel elle récolte entre autres des fleurs pour agrémenter ses compositions…

En 2013  Participation au concours de cuisine TOP CHEF 4 sur M6.